23 arrestations contre un clan criminel gitan romain

Les carabiniers de Rome sont intervenus contre le clan gitan des Casamonica pour des affaires de trafic de stupéfiants, extorsion et usure.

Cette opération baptisée « Gramgna bis » a permis l’arrestation de 23 personnes, dont 9 femmes, une partie étant déjà incarcérée : 14 des personnes arrêtées portent le nom « Casamonica ». Les femmes suppléaient les hommes emprisonnés. Une villa et 400.000 euros de biens ont été saisis : argent liquide, bijoux, 14 montres de luxe (estimées à 150.000 euros),… Les enquêteurs ont bénéficié des déclarations d’un repenti de la ‘Ndrangheta qui a raconté ses contacts avec Christian Casamonica.

NDLR : Le clan des Casamonica (350 personnes environ) est un clan criminel gitan (sinté) originaire des Abruzzes et installé au sud-est de Rome depuis les années 1970. Avec un patrimoine estimé à plus de 200 millions d’euros, les Casamonica sont une composante importante du crime organisé romain, notamment actifs dans l’usure, le trafic de drogue, les escroqueries, le racket et le blanchiment. Les autorités antimafia signalent également des liens avec des clans de Cosa Nostra, de la Camorra, de la ‘Ndrangheta et avec la « Banda della Magliana » (la pègre traditionnelle romaine).

xCbktkqTURBXy8zN2YwNmE4ZDY5MjRlZDE1OGEzYzgxMzFlMjdjZWRiMS5qcGVnkZMCAM0B5A.jpg

C. Lovis
Source : La Republica

Publicités