« Genny la Charogne », nouveau repenti

NAPLES, Camorra

L’ancien chef des « ultras » de l’équipe de football de Naples, Gennaro De Tommaso (photo), dit  » Genny’a carogna », a décidé de devenir un « collaborateur de justice ».

Incarcéré depuis décembre 2015 pour deux affaires de stupéfiants, « la Charogne » pourrait apporter des nouvelles informations sur les liens entre la Camorra et le monde des supporters. En juillet 2017, les carabiniers l’avaient interpellé dans une affaire de trafic d’herbe de cannabis. Il était alors aux arrêts domiciliaires après son arrestation dans une autre affaire de stupéfiants en décembre 2015 puis sa condamnation à 10 ans de prison.

En tant que leader des tifosi du club de foot de Naples, « Genny’a carogna » a été condamné pour plusieurs affaires de violences, mais aussi pour des affaires de stupéfiants. De Tommaso avait aussi déjà fait l’objet d’une procédure d’interdiction de stade (dit DASPO). Un repenti l’avait identifié comme un des responsables du trafic de drogue au sein des « ultras » du club de Naples.

Il est le fils de Ciro « O’ciccione » De Tommaso, membre important du clan camorriste Misso du quartier Sanita de Naples, déjà condamné à 24 ans de prison. En février 2015, Ciro De Tommaso a été touché par balles aux jambes (« jambisation ») dans son bar. En avril 2015, « Genny’a carogna » avait été condamné pour des violences au stade à 2 ans et 2 mois de prison avec sursis. Lors de la finale de la Coupe d’Italie 2014 à Rome, les autorités avaient du négocier avec lui pour commencer le match après une heure de retard due à des incidents après la blessure mortelle d’un supporter napolitain par un autre supporter de l’AS Roma.

genny-a-carogna
Gennaro De Tommaso, surnommé « la Charogne »

C. Lovis
Source : presse italienne – Crimorg

Publicités