La mafia nigériane de plus en plus puissante en Italie

La mafia nigériane se renforce de plus en plus en Italie. Elle est considérée comme la plus puissante des mafias étrangères opérant sur le territoire italien. Elle coopère de plus en plus étroitement avec les mafias italiennes, la Camorra (Naples) et Cosa Nostra (Sicile).

Les régions rurales sont devenues un carrefour du trafic d’êtres humains, du trafic d’organes, du trafic de drogue et de la prostitution au nom de la mafia nigériane.

Ce constat alarmant provient des services de renseignement italiens qui, depuis juillet 2018, ont commencé à coopérer avec les autorités américaines du FBI après avoir découvert que d’importantes sommes d’argent sont arrivées en Italie par l’intermédiaire de PayPal de la part de la mafia nigériane opérant aux États-Unis.

 Selon les données du ministère italien de l’Intérieur, la mafia nigériane (Black Axe) a été considérablement modernisée en Italie et compte environ 100’000 membres ! Cela fonctionne sur la base d’une structure pyramidale qui dicte avec force les règles du contrôle territorial.

Selon les enquêtes, le trafic de drogue de la mafia nigériane en Europe, dont les dirigeants sont aux États-Unis, investit en Italie pour financer le trafic en tout genre.

Des enquêtes menées par les autorités italiennes et américaines ont révélé que les filles en provenance d’Afrique devenaient des esclaves sexuelles dès leur arrivée en Italie et étaient immédiatement dispersées partout en Europe. Ces victimes de la traite d’êtres humains doivent payer leur dette de voyage (immigration illégale) jusqu’à 15’000 euros !

Pire encore, les services secrets soulignent que la mafia nigériane s’adonne à un horrible trafic d’organes humains. Un rein prélevé au mépris d’une victime serait vendu 60’000 euros. Les autorités américaines, italiennes et canadiennes mènent actuellement des enquêtes.

La mafia nigériane est de plus en plus dangereuse en Italie depuis qu’elle s’allie étroitement aux mafias italiennes et utilise des armes de plus en plus sophistiquées. De plus, la mafia nigériane produit et détient le monopole de la vente de drogues de synthèse en Italie, avec le consentement des mafias italiennes qui prennent leur pécule au passage.

Tout comme Cosa Nostra à l’époque, la loi du silence est la caractéristique principale de cette mafia africaine. Pour le moment, il n’y a aucun repenti chez leurs membres et ils refusent tous de parler quand ils sont arrêtés.

C. Lovis

Source : PsNews.it et différents journaux italiens

Articles liés : L’ombre des gangs nigérians s’étend en Europe

Publicités