Un mafieux calabrais jugé en Suisse

Le Tribunal Pénal Fédéral suisse de Bellinzone a commencé le procès d’un calabrais de 61 ans, résident à Bienne, accusé de recel, infraction à la législation sur les armes et sur les stupéfiants. Ancien propriétaire de boîte de nuit et de salle de jeux à Bienne, l’homme est soupçonné d’être proche de la ‘Ndrangheta.

Une vidéoconférence a été organisée avec un membre de la ‘Ndrangheta, actuellement aux arrêts domiciliaires. Il a confirmé une grande partie de l’acte d’accusation mais pas son appartenance formelle à l’organisation criminelle. Il a toutefois grandi avec les familles historiques de la ‘Ndrangheta. Le calabrais est pourtant accusé d’avoir participé aux activités de l’organisation en Suisse et en Italie entre 2003 et 2011. Il aurait ainsi acheté illégalement des armes en Suisse pour les fournir aux clans mafieux de Milan mais aussi de Calabre. Il aurait également assuré la surveillance armée de plantations de cannabis dans le canton de Berne et est impliqué dans le trafic de cocaïne et de résine de cannabis. L’italien aurait enfin participé à plusieurs réunions mafieuses, à Milan et en Calabre, et à des cérémonies d’intronisation.

Sur le même sujet :

Un mafieux calabrais arrêté en Italie vivait de l’aide sociale au Tessin

 

 

Publicités