Pouilles : forte infiltration mafieuse dans la magistrature et la police

Les fidèles lecteurs du blog « Les Hommes de l’Antimafia » ont remarqué que depuis quelques mois, on vous parle souvent de la mafia des Pouilles, la Sacra Corona Unita. Fondée en 1983, elle est considérée comme la quatrième mafia en Italie, elle est de plus en plus active et les clans se font une guerre permanente depuis les années 80.

Le Conseil Supérieur de la Magistrature italienne vient de publier un rapport sur la mafia de Foggia (Pouilles).

Dans ce rapport, les magistrats y décrivent une mafia « féroce et très ancrée sur le territoire qui y exerce un contrôle militaire d’une rare violence »

Près de 80% des 300 homicides attribués au crime organisé local depuis les années huitante n’ont pas été élucidés.

Les entrepreneurs se trouvent dans une « soumission volontaire » en précédant les demandes de racket (pizzo) des mafieux. Ils ne le font donc pas pour quelconque bénéfice, mais pour continuer à faire des affaires et rester en vie, ils ne peuvent pas se débarrasser de la « protection » de la mafia.

Les magistrats relèvent également l’absence de repenti depuis 2007 et que si quelques citoyens osent porter plainte, la plupart se retirent en cours de procédure…

Ce qui est encore plus grave, le CSM admet une forte infiltration mafieuse dans la magistrature et la police. Le Conseil supérieur de la magistrature appel de tous ses vœux de briser le silence, la terrible omerta qui protège les organisations criminelles, et particulièrement les mafias depuis toujours.

Provinces des Pouilles
Provinces des Pouilles

La SACRA CORONA UNITA

De structure horizontale, la Sacra Corona Unita fonctionne sur le modèle et les valeurs familiales typiques de la ‘Ndrangheta (mafia Calabraise). Chaque clan contrôle un territoire géographique sur lequel il agit librement à la seule condition de respecter les intérêts communs. Ce genre de structure mafieuse ne permet pas une paix durable entre les clans qui sont souvent en conflit permanent. D’une férocité impitoyable, elle se modernise peu à peu en pénétrant le tissu économique et social de sa région afin de régner sur les centres névralgiques de la province (agriculture, construction et tourisme). Selon les sources, il y aurait environ 2000 membres repartis au sein de 47 familles.

Champ d’activité criminelle

Trafic d’êtres humains, contrebande et trafic d’armes

Implantée dans les Pouilles (Sud de l’Italie), la Sacra Corono Unita a tissé des liens étroits avec le milieu criminel d’Albanie et du Monténégro. La région des Pouilles est une zone privilégiée pour le trafic de clandestins et le trafic d’êtres humains en général (prostitution, immigration clandestine). Ils profitent de ce trafic d’êtres humains pour faire passer des marchandises illicites et importer des armes de guerre en provenance des Balkans.

C. Lovis

SCU.arrestation