Coopération policière pour lutter contre la Mafia

L’Italie est sans aucun doute le pays d’Europe qui a payé le plus lourd tribut dans sa lutte antimafia. La République est prise en otage par 4 des mafias les plus structurées du monde. Des policiers, magistrats, journalistes et politiciens ont payé de leur vie leur lutte contre le crime organisé.  

Depuis plusieurs années, des boss mafieux italiens se sont infiltrés aux Pays-Bas pour contrôler le trafic de drogue à Rotterdam. Le pays n’a pas pris conscience très rapidement le danger que représente les membres de la Mafia italienne quand on les laisse prendre de l’ampleur. À tel point que même des boss recherchés activement par l’Italie ont trouvé un havre de paix agréable dans le pays des tulipes.

Dernièrement, la relaxe d’un chef mafioso par un juge néerlandais avait notamment alimenté les tensions. Pointés du doigt pour leur laxisme par les magistrats de la lutte antimafia, les Pays-Bas ont été contraints de réagir.

La police néerlandaise a dès lors mis sur pied une équipe spécialement chargée de traquer les criminels affiliés au crime organisé italien opérant aux Pays-Bas. L’organisation calabraise » Ndrangheta y serait particulièrement active avec plusieurs dizaines de ses membres pratiquants chantage, trafic d’armes et de drogues.

Dans le cadre de cette coopération policière, les Néerlandais vont de leur côté pouvoir interroger les chefs mafieux repentis incarcérés en Italie.

C. Lovis

Source : Les Echos

Publicités