Centre d’accueil de migrants contrôlé par la ‘Ndrangheta

ITALIE (Mai 2017) ► 500 membres de la police, des carabiniers et de la Guardia di Finanza ont mené l’opération « Jonny » contre le clan Arena de la ‘Ndrangheta. 68 personnes ont été interpellées et accusées d’association mafieuse, extorsion, détention d’armes, malversations, escroqueries aux dépens de l’Etat et fraude aux fournitures publiques.

Le  clan est soupçonné d’avoir contrôlé le marché de la nourriture et de la blanchisserie du centre d’accueil pour migrants d’Isola Capo Rizzuto (1.200 places, près de Crotone), mais aussi sur celui de Lampedusa. Leur influence sur le centre se faisait grâce à Leonardo Sacco, Président de la Section Calabraise de la Confrérie de la Miséricorde, chargée de la gestion du centre depuis plus de 10 ans, et du prêtre d’Isola Capo Rizzuto et cofondateur de la Confrérie, le père Edoardo Scordio.

36907471_303

Basée à Florence, la Confrérie Nationale de la Miséricorde a décidé la mise sous tutelle de sa section calabraise. Subventionné par l’Etat italien et l’Union Européenne, le clan aurait détourné ainsi au moins 36 millions d’euros destinés à l’aide aux réfugiés. Les enquêteurs ont également identifié des opérations d’extorsion de fonds contre des commerces et la gestion d’une société de paris sportifs en ligne.

Source : Repubblica – Italie

38844818_304

Publicités