1475663647966-jpg-teschi_e_ossa_umane__cimitero_di_mafia_scoperto_a_roccamena

Grâce à des indications dont la source reste confidentielle, les carabiniers ont découvert dans une grotte difficile d’accès située à Roccamena (près de Corleone) fief de Totò Riina et Bernardo Provenzano, un cimetière clandestin de la Mafia. Les pompiers et spéléologues continuent les recherches, mais les restes de 7 corps, dont celui d’une femme, ont été retrouvés. Les identifications formelles restent à établir, mais il s’agirait de personnes portées disparues il y a 20 à 30 ans, peut-être plus. Les enquêteurs estiment ces années en fonction des lambeaux d’habits retrouvés sur les dépouilles. L’enquête est dirigée par le procureur de Palerme, Francesco Lo Voi.

francesco-lo-voi
Le procureur de Palerme, Francesco Lo Voi
placido-rizzotto-grande-modificata
Le syndicaliste Placido Rizzotto

Pendant des décennies, les mafiosi de Corleone ont profité de cette région montagneuse pour cacher des corps. Ces victimes retrouvées à l’état de squelettes n’ont pas encore été identifiées. En 2009, les carabiniers avaient retrouvé le corps de Placido Rizzotto, le courageux syndicaliste qui avait été tué par Luciano Liggio en 1948. Le corps a été retrouvé dans un gouffre à Rocco Busambra, près de Corleone. Cette technique utilisée par Cosa Nostra pour faire disparaître leurs victimes s’appelle la lupara bianca.

C. Lovis

carte-corleone
Roccamena se trouve dans la région de Corleone

Source : La Sicilia, Il Fatto Quotidiano, L’Espresso

Publicités