Giovanni Colangelo a commencé sa carrière comme magistrat à Chivasso en 1973, puis à Gioia del Colle (de 1977) et Bari (1989). En 1991 , il rejoint la cour de Bari où il se spécialise dans des enquêtes sur la criminalité économique. Depuis 2002, il s’occupe des crimes de terrorisme et de la coordination pour la capture des fugitifs.

Depuis qu’il est arrivé à Naples, Giovanni Colangelo s’est occupé de combattre les clans de la Camorra qui ensanglantent la région. Il a relevé notamment la porosité qui existe entre la politique et la pègre et le système de collusion entre les entreprises publiques et privées et de la Camorra.

Colangelo a toujours souligné que la guerre contre la Camorra doit se faire non seulement en termes de répression, mais aussi d’un point de vue social.

giovanni-colangelo-imagoeconomica-u10175353656s7g-835x437ilsole24ore-web
Le procureur de Naples Giovanni Colangelo

En mai dernier, un repenti de la Sacra Corona Unita, originaire de la région napolitaine, a permis aux autorités antimafia de Bari de saisir 550 grammes de tritole, ainsi qu’un pistolet Tokarev et ses munitions. L’explosif et l’arme ont été retrouvés au pied d’un arbre à Gioia del Colle, dans la province de Bari. Incarcéré avec des membres de la Camorra, le repenti affirme que l’explosif devait servir à un attentat contre le procureur de Naples Giovanni Colangelo. 5 personnes ont été arrêtées.

« Je remercie les citoyens de Naples »
« J’ai reçu des centaines de déclarations de solidarité, de respect et de reconnaissance pour ma personne et mon travail, je tiens à remercier tout le monde. Un grand merci aux nombreux citoyens napolitains qui m’ont écrit si gentiment pour me soutenir. Ils prouvent ainsi que les honnêtes gens sont en écrasante majorité dans cette ville. Je répète que je vais continuer à faire mon travail au service du gouvernement »

dia-palermo

Publicités