Bernardo Provenzano est mort !

Bernardo Provenzano, le chef historique de la Cosa Nostra sicilienne est mort en prison le mecredi 13 juillet 2016, à l’âge de 83 ans.

« Binnu u tratturi », Bernardo le tracteur qui était détenu à la prison de San Paolo, à Milan, est mort d’un cancer de la vessie après deux ans d’hospitalisation dans l’hôpital pénitentiaire. Le 9 avril 2014, l’ancien chef des chefs de Cosa Nostra, alors dans un état végétatif avait été hospitalisé après l’aggravation de sa maladie. Ses avocats avaient demandé alors sa libération pour qu’il puisse terminer ses jours en famille. Provenzano était depuis sa condamnation à plusieurs peines de prisons à vie soumis à l’article 41 bis réservé aux détenus dangereux (terroristes et mafiosi).

Malgré les demandes répétées des défenseurs et les accords de principe de la Direction nationale antimafia et de plusieurs médecins, Orlando, le ministre de la justice italien a toujours rejeté cette requête. Ce dernier a estimé que l’enquête sur les négociations Etat-Mafia au cours des années 90′ n’avait pas été résolu et que l’hospitalisation de Provenzano avait stoppé le processus.

Provenzano condamné pour plusieurs massacres et des milliers de morts

Provenzano purgeait vingt condamnations à perpétuité, 33 ans et 6 mois d’isolement, 49 ans et un mois en prison et mille euros d’amende. Parmi les crimes pour lesquels il a été condamné, il y a le massacre de Capaci, le massacre de Via D’Amelio, les massacres à Florence, Milan et Rome de 1993 et d’autres massacres comme celui du général Carlo Alberto Dalla Chiesa, de Rocco Chinnici, Piersanti Mattarella, Pio la Torre, Cesare Terranova. En 2009 , Provenzano a été condamné à une nouvelle peine de prison à vie pour le massacre de Viale Lazio (1969), l’un des plus sanglants de l’histoire de Cosa Nostra.

Bernardo Provenzano dit :"le Tracteur"
Bernardo Provenzano lors de son arrestation en 2006

Source : Antimafia Duemila – 13 juillet 2016

Publicités

Pouilles : 35 arrestations dans une opération antimafia

La police antimafia a mené l’opération « Città Nostra » visant le clan Di Pierro de Tarente. 35 personnes ont été arrêtées et accusées d’association mafieuse, tentative d’homicide, extorsion, vol aggravé, trafic de stupéfiants et détention d’armes.

L’opération a permis de saisir 5 armes à feu, 350 grammes de résine de cannabis et des objets archéologiques. Le clan, qui ne fait pas partie de la Sacra Corona Unita, a des rites proches de la ‘Ndrangheta. Lors d’une écoute fait en octobre 2015 au domicile de Cosimo Di Pierro, les enquêteurs ont assisté à une cérémonie au cours de laquelle il a été élevé au grade de « Santa » par Ignazio Taurino, le boss le plus important de Tarente, qui a invoqué Mazzini, Garibaldi et Lamarmora (figures de l’Unité italienne et références au sein de la ‘Ndrangheta).

taranto_35_arresti_per_mafia_sgominato_clan_di_pierro-660x350