La Guardia di Finanza de Catane a mené l’opération « Brotherhood » contre le clan Ercolano (un des plus puissants de Sicile orientale) en interpellant 6 personnes, plusieurs autres (dont 3 avocats) ont été inculpées mais laissées libres.

arresti-da-parte-della-guardia-di-finanza

Les enquêteurs accusent notamment Aldo Ercolano, régent du clan (fils de Tano, frère de Mario et cousin d’un autre Aldo, commanditaire du meurtre de Pippo Fava en 1984), d’avoir utilisé ses contacts dans la franc-maçonnerie, notamment la loge « Kairos », pour truquer des appels d’offres et détourner les procédures de ventes aux enchères lors des faillites d’entreprise.

Un complice a ainsi pu récupérer des biens, estimés à 1,3 million d’euros, d’une société en faillite pour une somme de 250.000 euros. Le clan était également actif dans les prêts usuraires : un homme ayant emprunté 23.000 euros a finalement du rembourser
114.000 euros.

Des cas d’extorsion et de recouvrement de dettes par intimidation mafieuse ont également été recensés.

Lien vers la vidéo

Publicités