Blitz antimafia à Palerme

ACTUALITELe 16 mars 2016, des centaines de carabiniers ont mené une opération d’envergure (opération « Brasca ») qui a entraîné l’arrestation de 62 individus dans la région de Palerme.

Les clans mafieux tentaient de se réorganiser sous la direction de Mario Marchese, 77 ans (photo), capomandamento de Villagrazia, et de Gregorio Agrigento, 81 ans, chef du clan de San Cipirello et capomandamento de San Giuseppe Jato.

Dans les années 1980, ces deux mafieux avaient déjà été identifiés comme étant des « fidèles » de Toto Riina, le parrain des parrains de Cosa Nostra à l’époque.

mafia_blitz_brasca-535x300
Image tirée d’une vidéo de surveillance dissimulée par le ROS.

Mario Marchese, l’un des deux octogénaires arrêté lors de ce blitz était à la tête du district de Villagrazia était déjà connu des enquêteurs puisque ce dernier avait été accusé lors du Maxi-procès de Palerme de 1986-1987. D’abord loyal à Stefano Bontade, (1939-1981), il avait changé d’alliance quand ce dernier a été assassiné par les Corleonais en 1981.

Parmi les personnes arrêtées, on trouve Benedetti Capizzi. Patron du clan de Villagrazia, il avait été arrêté dans une grande opération antimafia en 2008 (Persée). Condamné à perpétuité pour assassina, il purgeait sa peine en résidence surveillée à cause d’une maladie. Les enquêteurs pensent qu’il en a profité pour réorganiser la structure de Cosa Nostra avec Marchese, son grand ami.

En Italie, les portraits, noms et prénoms des prévenus sont toujours affichés dans la presse. Voici les portraits de ceux qui ont été arrêtés sur l’article original.

C. Lovis

Source : Giornale di Sicilia, Silvia Lacono

Publicités