Piersanti Mattarella

Piersanti Mattarella a été assassiné par la mafia le 6 janvier 1980

Extrait du manuscrit du futur livre de l’auteur des « Hommes de l’antimafia ».

L’année 1980 vient à peine de commencer. Piersanti Mattarella était un fonctionnaire public de premier plan en Sicile puisqu’il était le président du gouvernement de la région, la plus haute fonction politique de l’île. Membre du parti de la Démocratie-chrétienne, Mattarella était un politicien honnête qui avait en tête d’élaboration de grands projets à l’abri de tout soupçon pour cette Sicile qu’il aimait tant. Mais au pays de la Mafia, comme on l’a découvert, la période n’était pas propice aux révolutions, et ce d’autant plus quand ça touchait une des importantes mannes financières de Cosa Nostra.

Piersanti Mattarella s’attelait avec énergie à concevoir une loi plus restrictive pour l’obtention des marchés publics. Celui qui enlevait un contrat devait se plier à la transparence et à l’exigence de moralisation voulue par Mattarella. Avec ces nouvelles normes, les mafieux qui usurpaient les contrats aux entrepreneurs honnêtes à coup de menaces, de pression et d’actes illicites en tout genre étaient tout simplement mis hors jeu. Malheureusement, la volonté de Mattarella de nettoyer la vie politique sicilienne et d’exclure toute collusion avec la Mafia ne vit jamais le jour. Le 6 janvier 1980, il fut assassiné de plusieurs balles, dont deux dans la tête sous les yeux de sa femme et de sa fille avec lesquels il revenait de la messe. Son épouse qui avait vu les tueurs était prête à les identifier sur des planches photo de la police, mais le lendemain du meurtre, elle reçut une carte postale représentant un coucher de soleil assorti d’un message comminatoire. La peur au ventre, la malheureuse ne reconnut aucun des assassins que lui présentèrent les enquêteurs. Cet homicide créa la stupeur, car c’était la première fois que la Mafia s’attaquait à un homme politique aussi haut placé.

[…]

© Tous droits réservés : C. Lovis, Les hommes de l’antimafia. Janvier 2016

piersanti_6751
Piersanti Mattarella, un homme de l’antimafia
Publicités