Giorgio Ambrosoli, un avocat intègre assassiné par le banquier de la mafia

Giorgio Ambrosoli était un avocat italien. En 2015, il y aura 36 ans que cet homme intègre et courageux a été assassiné par la mafia. 

Giorgio Ambrosoli, un avocat intègre victime de la mafia
Giorgio Ambrosoli

Giorgio Ambrosoli travaillait à Milan et il était un expert spécialisé dans les faillites. En 1974, le gouverneur de la Banque d’Italie le choisit pour travailler sur le dossier très sensible de la banque privée du sulfureux Michele Sindona, surnommé également le banquier de Dieu à cause de ses accointances au Vatican.

Au fil de son travail, Giorgio Ambrosoli découvre toutes les irrégularités du système financier du banquier de la mafia. Il ressort les noms de nombreux fonctionnaires et politiciens impliqués dans ce monde opaque de blanchiment d’argent. Malgré les innombrables tentatives de corruption et les menaces de mort, l’homme de loi poursuit son activité. Au fur et à mesure de ses découvertes, le lucide avocat se sent de plus en plus en danger. Il écrivit à sa femme ces quelques mots :

« Je vais payer cher pour mon travail. Je savais avant d’accepter que ça pouvait arriver, mais je ne me plains pas du tout, car c’est une occasion unique pour moi de faire quelque chose pour mon pays. »

Au soir d’un chaud 11 juillet 1979, il rentre de chez des amis où il a passé la soirée et gare sa voiture devant chez lui, à Milan. Un homme sort de l’ombre, s’approche et lui demande : « Maître Ambrosoli ? » L’avocat se retourne. Le tueur à gages l’abat froidement de quatre balles de Magnum à bout portant.

Michele Sindona
Michele Sindona, le banquier de la mafia

Michele Sindona a été jugé en 1986 et reconnu comme l’instigateur de l’assassinat de Giorgio Ambrosoli. Il a été condamné à l’emprisonnement à vie. Il est mort quelques jours plus tard par après un empoisonnement au cyanure de potassium. Sa mort est considérée comme un suicide parce que le cyanure de potassium sent particulièrement fort.

C. Lovis © Les Hommes de l’antimafia
Extrait du prochain livre des Hommes de l’antimafia (Tome 2)

Publicités