La route des Balkans

La route des Balkans empruntée pour le trafic de drogue fut inaugurée dans les années 1970, alors que le nombre de camions traversant ce qui était la Yougoslavie ne cessait de croître. En 1984, l’accueil des Jeux olympiques à Sarajevo participa à ouvrir la Yougoslavie aux forces extérieures, alors que le pays servait de cadre à un trafic grandissant d’hommes et de marchandises. LA route des Balkans modifia l’équilibre des forces au sein du commerce de l’opium et de l’héroïne en Europe occidentale, contrôlés à l’époque par les réseaux mafieux corses, via Marseille. Trois routes furent utilisées par les clans turcs du crime organisé, associés aux groupes bulgares et yougoslaves. La route du nord passait par la mer Noire, vers la Bulgarie, puis la Roumanie ; la route du centre traversait la Bulgarie et la Serbie, vers la Hongrie ; la route du sud traversait la Grèce, la Macédoine et la Serbie, en passant par la ville de Nis, avant de rejoindre la route centrale, vers la Hongrie.

Route des Balkans
Route des Balkans

Liens pertinents