Pourquoi parler de mafia ?

L’impunité mafieuse vient directement de sa capacité à se fondre dans le paysage, à ne pas attirer l’attention.

Continuer à parler de la mafia y compris lorsqu’aucun assassinat n’est perpétré, c’est faire acte de résistance et oeuvrer en faveur du maintien d’une extrême vigilance.

Continuer à parler de la mafia c’est aussi obliger les journaux à braquer les projecteurs sur les affaires peu reluisantes entre pouvoirs politique, mafieux et l’intrusion des clans dans l’économie légale.

Continuer à en parler c’est surtout l’affaire de tous afin que ceux qui vivent sur des terres mafieuses cessent d’être des victimes isolées condamnées à subir le joug mafieux.

Je vous encourage vivement à participer à cet effort en refusant simplement d’accepter l’inacceptable. En vous intéressant au sujet, en refusant de coexister, de vous résigner à accepter les règles du jeu édictées par les organisations criminelles, vous devenez des acteurs de la lutte antimafia.

Giovanni Falcone
Giovanni Falcone